Color ou Colour ? Neighbor ou neighbour ?

Pourquoi voit-on parfois COLOR et parfois COLOUR ? Pourquoi voit-on parfois NEIGHBOR et parfois NEIGHBOUR ?

Mais il n’est pourtant pas possible qu’un seul et même mot ait deux orthographes différentes !

Eh bien, la réponse est simple.

Color ou colour

En anglais britannique, nous écrirons colour.
En anglais américain, nous écrirons color.

Neighbor ou neighbour

En anglais britannique, nous écrirons neighbour.
En anglais américain, nous écrirons neighbor.

Et c’est vrai pour beaucoup d’autres mots :

En anglais britannique : OUR

Arbour, armour, behaviour, clamour, endeavour, favour, flavour, harbour, honour, humour, labour, neighbour, odour, parlour, rigour, rumour, saviour, savour, splendour, tumour, valour, vapour, vigour.

En anglais américain : OR

Arbor, armor, behavior, clamor, endeavor, favor, flavor, harbor, honor, humor, labor, neighbor, odor, parlor, rigor, rumor, savior, savor, splendor, tumor, valor, vapor, vigor.

C’est le cas aussi pour certains noms dérivés des noms ci-dessus.

British English: behaviourism, honourable, favourite, colouration, colourise, coloured, colouring, colourer, colourful, discolour, colourist

American English: behaviorism, honorable, favorite, coloration, colorize (ze et non se), colored, coloring, colorer, colorful, discolor, colorist

Pourquoi l’anglais américain est-il différent de l’anglais britannique ?

L’anglais américain a été standardisé en grande partie par un lexicographe nommé Noah Webster.

Son travail le plus célèbre, le “Dictionnaire américain de la langue anglaise“, publié en 1828, a joué un rôle essentiel dans la standardisation de l’orthographe, de la grammaire et du vocabulaire de l’anglais américain.

Mais pourquoi Webster a-t-il voulu rendre l’orthographe de l’anglais américain plus simple ?

Eh bien, il y avait plusieurs raisons.

Tout d’abord, cette réappropriation de la langue avait un but politique : celui de s’émanciper de la tutelle britannique, en affirmant une indépendance linguistique.

Ensuite, il voulait une simplification pour rendre certains mots plus logiques, et plus faciles à enseigner. En effet, l’éducation comptait beaucoup pour lui.

Enfin, il souhaitait une uniformisation de la langue. Avant le travail de Webster (qui a tout de même mis du temps à se diffuser), l’orthographe variait beaucoup d’une région à l’autre des États-Unis.

D’autres simplifications amenées par Webster incluent par exemple les terminaisons en -RE

City centre (UK) devient City center (US)
Theatre (UK) devient theater (US)
etc.

Ou encore, la simplification de certaines doubles consonnes

Voici quelques exemples :
Travelling (UK) devient traveling (US)
Cancelled (UK) devient canceled (US)
Fuelled (UK) devient fueled (US)
etc.

Pour aller plus loin

Pour en savoir plus sur les différences entre l’anglais américain et l’anglais britannique, je vous invite à consulter les leçons à ce sujet sur la formation AnglaisBases level 3 (semaine 9 et bonus suivants) en cliquant ici (il faudra se connecter pour accéder aux leçons).

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

La fiche RÉCAP' en UNE PAGE

sur les

TEMPS de l'ANGLAIS

Cadeau du mois

Fiche réalisée par une de nos élèves, qui a gentiment accepté de la partager :)

La fiche récapitulative sur les temps de l'anglais

Recevez la fiche 

par email

La fiche récapitulative sur les temps de l'anglais

La fiche récap' en UNE PAGE

sur les TEMPS de l'ANGLAIS

Retour en haut