Mémoriser rapidement du vocabulaire grâce au système de répétition espacée

Article réalisé par Samuel, créateur de l’application MosaLingua pour apprendre les langues sur téléphone mobile

Apprendre une langue est long investissement, mais notre mémoire n’est pas fiable

Quand on apprend une langue, on est obligé de commencer par mémoriser un minimum de vocabulaire, et cela peut être long et pénible. Mais lorsque l’on pense que l’on a enfin mémorisé ce que l’on voulait, la partie n’est pas gagnée. En effet, notre cerveau détruit l’information à vitesse grand V, surtout si l’on ne révise pas régulièrement. Heureusement, la recherche scientifique et l’informatique peuvent nous aider. Il existe en effet des méthodes pour nous aider à mémoriser et à ne plus oublier. En effet, la méthode très efficace appelée Spaced Repetition System (système de répétition espacé) permet d’apprendre rapidement et efficacement, tout en nous aidant à stocker l’information sur le long terme.

Le système de la répétition espacée pour mémoriser et ne plus oublier

La répétition espacée est une méthode de mémorisation qui repose sur le fait qu’il y a un moment idéal pour réviser ce que l’on a appris : En révisant trop tôt, on perd son temps, et trop tard, on a oublié et il faut réapprendre. En fait, le bon moment pour réviser est juste au moment où l’on est sur le point d’oublier. Bien sûr, cet instant n’est pas facile à connaître. Il diffère selon chaque individu et selon le type d’information que l’on cherche à retenir. Cependant, grâce aux capacité de l’informatique,  (notamment avec smartphone comme l’iPhone) on peut prévoir le moment où l’on est sur le point d’oublier. Des chercheurs ont en effet réussi à modéliser ce que l’on peut appeler « la courbe de l’oubli » et appliquer cela grâce à un algorithme informatique qui permet d’établir un planning efficace des révisions. Voici un exemple de ce graphique :

courbe de répétition espacée

Comme on le voit ici, le système va nous présenter l’information à réviser de moins en moins souvent, jusqu’à ce que l’information soit dans notre mémoire à long terme. Contrairement au bachotage et à la répétition sur une courte période, cette façon de réviser est très efficace, il faut très peu de révision (et donc de temps) pour mémoriser durablement une information. Par contre, elle est inefficace lorsque l’on se met à réviser au dernier moment pour un examen, mais j’espère que ce n’est pas pour avoir une bonne note que vous apprenez une langue!

Les outils de répétition espacée

Bonne nouvelle pour ceux qui veulent accélérer leur apprentissage, il existe des logiciels qui utilisent la répétition espacée : Anki est un logiciel qui fonctionne sur PC&Mac. Il est très utilisé pour l’apprentissage du Japonais, mais il peut être utilisé pour toutes les langues, par contre il faut rentrer soit même le vocabulaire à réviser. MosaLingua est une application pour apprendre les langues sur téléphone mobile (iPhone, et bientôt Android) qui propose des fiches déjà préparées de vocabulaire et des phrases clefs, avec la prononciation audio (disponible pour l’espagnol, et bientôt l’anglais et l’esperanto). Il y a également des dialogues pour améliorer l’oral. L’avantage d’une application mobile pour apprendre les langues, c’est qu’on a toujours son mobile sur soi, et que l’on peut donc profiter des temps morts de la journée (ex. transport, attente) pour réviser. De courtes sessions d’apprentissage sont très efficaces (5/10 minutes) vous permettrons d’apprendre 10 mots par jours, ce qui permet de connaître 900 mots en 3 mois ! De quoi se débrouiller pour votre prochain voyage.