Vert en anglais – quelques expressions courantes

The green-eyed monster / green with envy

En anglais, la couleur de l’envie et de la jalousie en anglais, c’est le vert. The green-eyed monster (le monstre aux yeux verts) était d’abord utilisée par Shakespeare dans sa pièce Othello. On pense que cette expression fait allusion aux chats – qui ont souvent les yeux verts – qui jouent avec leur proie avant de la manger.

On parle aussi d’être (be) green with envy, comme on parle d’être vert de jalousie en français, qui viendrait du monstre aux yeux verts de Shakespeare.

Selon les étymologistes Carole G. Silver et Judith S. Neaman, les mots anglais green et pale viendraient du même mot grec et qu’on utilisait ces mots souvent comme synonymes.

Une expression qui ressemble au français…

To have green fingers

Quelqu’un qui est doué pour le jardinage a les main verte.  En anglais (britannique), on dit que he has green fingers (il a les doigts verts). Aux Etats-Unis, on dit qu’une telle personne a green thumbs (les pouces verts).

L’origine de cette expression est peut-être tout simple. Un bon jardinier passe beaucoup de temps à manipuler des plantes qui peuvent laisser des traces vertes sur ses doigts et ses mains…

To give / get the green light

To give  someone the green light peut se traduire littéralement : donner le feu vert à quelqu’un. Si I get the green light to do something; eh oui, je reçois le feu vert pour faire quelque chose.

Cette expression vient du feu vert qui autorise les trains et la circulation routière d’avancer. On a donc repris cette logique pour parler de l’autorisation d’avancer, de progresser dans un projet ou dans une façon de procéder…

The grass is always greener on the other side

Cette expression est aussi très proche : the grass is always greener on the other side veut dire que l’herbe est toujours plus verte ailleurs (alors que l’anglais parle de l’autre côté). Le sens est comme en français : on a souvent l’impression que la situation de l’autre est meilleure que la sienne ; un peu comme un enfant sera souvent plus attiré par le repas de quelqu’un d’autre que par son propre repas…

Green belt

Décidément, voici encore une locution qui se traduit littéralement : green belt, ceinture verte. C’est valable pour les arts martiaux (!) mais également pour parler de terrains autour d’une (grande) ville où la construction est réglementée, voire interdite. Green (vert) car il y a de la verdure, belt (ceinture) parce que cette zone entoure la ville.