Augmentez d'1 ou 2 points vos résultats en expression écrite d'anglais au collège et lycée

A découvrir aussi => Progressez rapidement avec Gymglish, cliquez ici test gratuit et immédiat pour progresser tout de suite.

Si vous avez des mauvaises notes en rédaction d’anglais, voici une méthode simple pour améliorer vos résultats à l’écrit en anglais. C’est une méthode adressée aux débutants ou à ceux qui ont du mal en expression écrite au collège et au lycée. Elle ne remplace pas un travail de fond sur l’apprentissage du vocabulaire et le travail régulier pour avoir de l’aisance en anglais, mais elle peut vous faire gagner presque immédiatement 1 ou 2 points sur vos devoirs écrits d’anglais.

Au collège et au lycée, d’habitude, en fin de chaque contrôle d’anglais, il y a la fameuse partie dissertation,  expression écrite, où le professeur vous demande de rédiger entre 15 et 30 lignes sur un sujet donné.

Alors, comment augmenter vos résultats dans cet exercice ?

Avant de vous expliquer, laissez moi décrire comment font les élèves en général.

Pour essayer de bien faire, les élèves essayent d’utiliser du vocabulaire soutenu en anglais. Ils essayent de trouver les meilleurs mots pour décrire leurs idées, en partant du thème de la dissertation.

Par ailleurs, étant habitués à savoir relativement bien s’exprimer en français, leur langue maternelle, ils essayent de retrouver la même aisance en anglais. Ils écrivent des phrases qui sont longues, qui comportent plusieurs propositions, et qui au final ne sont que difficilement compréhensibles. Les élèves essayent notamment de trouver la phrase qu’ils veulent en français, puis de la traduire. Or forcément, puisque le français est leur langue maternelle, la phrase à traduire est souvent une phrase relativement compliquée…et traduire une phrase compliquée, c’est difficile quand on n’a que peu de vocabulaire.

On a donc deux éléments :

1) On essaye de trouver du vocabulaire soutenu en rapport avec le thème.

2) On fait des phrases longues et compliquées, comme on a l’habitude de le faire en français (et que l’on traduit d’ailleurs souvent du français).

En réalité, il est plus utile de prendre le problème dans l’autre sens.

Je m’explique.

A découvrir aussi => Progressez rapidement avec Gymglish, cliquez ici test gratuit et immédiat pour progresser tout de suite.

ÉTAPE 1 : faites des phrases simples

Si vous faites des phrases compliquées et fausses, le professeur vous notera moins bien que si vous  faites des phrases très simples mais justes. Débrouillez vous donc pour ne faire aucune faute d’anglais. Pour cela, faite des phrases très, très courtes. Sujet + verbe + complément. Fin de la première phrase. Sujet + verbe + complément. Fin de la deuxième phrase. Etc.

Mis bout à bout, plusieurs idées très simples peuvent donner des raisonnements élaborés.

Cela paraît facile mais c’est en fait assez dur. Les élèves ont toujours tendance à vouloir faire des phrases longues. Oubliez vos rédactions en français. Si vous êtes débutant en anglais, faites plus simple.  Ne commencez pas par le français pour traduire ensuite votre idée vers l’anglais. Pensez directement en anglais.

Contentez-vous d’écrire des phrases et des idées très simples. J’insiste là-dessus. En général les élèves n’acceptent pas de faire des raisonnements trop simples car ils sont habitués à très bien maitriser leur langue maternelle. Dès qu’ils passent en anglais, ils ont l’impression d’avoir des raisonnements d’enfants. Cependant, Mieux vaut deux phrases courtes énonçant des idées simples et justes qu’une seule phrase longue et nuancée mais fausse.

Donc en faisant des phrases très simples, vous devriez réduire le nombre des fautes que vous faites en anglais.

Maintenant, voilà une astuce pour ajouter quelques mots de vocabulaire compliqué à vos dissertations afin de ne pas laisser une impression de « simplicité de vocabulaire » au professeur qui vous corrigera.

ÉTAPE 2 : Trouvez facilement du vocabulaire soutenu en anglais: l’astuce pour en mettre plein la vue à votre correcteur

Au milieu de votre rédaction avec des phrases courtes et simples, utilisez 2 ou 3 mots de vocabulaire compliqué que vous avez appris préalablement, même s’ils n’ont aucun rapport avec le sujet. Vous apprenez deux ou trois mots, et vous vous débrouillez pour les caler dans votre dissertation.

N’essayez pas de trouver du vocabulaire soutenu en rapport avec le thème de la rédaction. Au lieu de cela, apprenez 2 ou 3 (pas plus!) mots de vocabulaire soutenu la veille du contrôle d’anglais et essayer de les inclure à la dissertation. Comme vous n’en avez appris que 2 ou 3, il est facile de les retenir, c’est pour ça qu’il ne faut pas essayer d’en apprendre plus, sinon vous risquez de les oublier.

Une fois que vous avez appris ces 2 ou 3 mots, au moment de le dissertation, débrouillez vous pour faire des phrases avec ces mots. Donc il ne faut pas chercher des mots pour coller à vos idées, faites l’inverse ! Trouvez des idées à dire qui collent aux 2 ou 3 mots que vous avez appris.

1) Apprenez deux ou trois mots de vocabulaire.

2) Écrivez une phrase exprès pour dire ce mot !

Forcément les profs d’anglais ne vont pas être très content que je dise ça mais il n’y voient que du feu et ont vraiment l’impression que le mot que compliqué que vous venez d’utiliser vient très bien à propos.

Par exemple, mettons qu’un des deux ou trois mots que vous ayez appris soit le mot knowledge (le savoir) et que la dissertation porte sur le thème de la nature.

Au milieu de la dissertation, faites une phrase comme : I have a good knowledge of nature. (phrase courte et simple mais avec 1 bon mot de vocabulaire).

En suivant cette méthode, vous donnerez ainsi l’impression à votre professeur :

-D’écrire de l’anglais juste et sans faute.

-D’utiliser quelques mots de vocabulaire compliqué montrant que vous dépassez les bases.

Sur une dissertation de 15 à 30 lignes, cela pourra facilement vous faire gagner 1 à 2 points sur votre note finale tout en vous demandant relativement peu de travail pour apprendre ces deux ou trois mots.

C’est une petite méthode rapide pour optimiser votre savoir en anglais. Cependant je rappelle bien sûr que ça ne vous dispense pas d’apprendre l’anglais si vous voulez réellement progresser dans cette langue 😉

A découvrir aussi => Progressez rapidement avec Gymglish, cliquez ici test gratuit et immédiat pour progresser tout de suite.