Combien de temps faut-il pour apprendre l'anglais?

Nous trouvons parfois des méthodes d’anglais promettant de devenir bilingue en 3 mois.
Comment parvenir à un tel exploit ?

Je ne vais pas vous expliquer la recette miracle. Par contre, je vais vous montrer comment estimer de manière réaliste le temps qu’il vous faudra pour atteindre votre objectif avec l’anglais.

Disons-le tout de suite: il est peu probable que vous deveniez bilingue en 3 mois. A moins d’y consacrer toutes vos journées, sans relâche, et de dormir assez peu. Et encore !

Devenir bilingue demande beaucoup d’heures ! Lorsque nous débutons, nous ne le réalisons pas forcément, et nous tombons dans le panneau d’objectifs flous, trop vastes, à atteindre trop rapidement.

Prenons une comparaison. Imaginez que vous n’ayez jamais touché une balle de tennis, et que vous soyez inscrit(e) d’office, dans trois mois, à une compétition de niveau régional, à laquelle participent des dizaines de joueurs très expérimentés. Quelles seraient vos chances d’atteindre le podium?
L’exploit ne serait pas techniquement impossible, mais vous auriez tout de même 99% de chances de ne pas passer le premier tour.

Nous le devinons ici: se donner un objectif hors de portée est générateur de stress, et augmente les probabilités d’échec.

Maintenant, reprenons l’exemple du tennis. Vous n’avez toujours pas touché une balle de tennis, mais vous décidez d’apprendre. Grâce à un entraîneur, vous suivez un programme qui vous pose l’objectif, dans trois mois, de connaître les règles du tennis, de savoir renvoyer la balle en coup droit et revers, et de faire un service. Le tout en vous amusant avec les autres membres du club et en prenant du bon temps, deux fois par semaine, sur le court. Vous décidez, pourquoi pas, de vous inscrire à une petite compétition amicale, au niveau du club, ce qui vous intrigue légèrement, juste assez pour vous pousser à progresser, mais pas suffisamment pour que cela se transforme en stress.

Un objectif adapté semble ici plus agréable, et plus prometteur de la satisfaction qu’apporte la réussite et le progrès.

Et bien avec l’anglais, je pense qu’il faut avoir une approche semblable. C’est le premier conseil de cet article:

Définissez un objectif à votre hauteur, clair, précis et atteignable

Par exemple, sur notre formation AnglaisBases pour débutant, l’objectif pour lequel nous vous accompagnons, avec Ben, est celui « de pouvoir entretenir une conversation simple, en anglais, avec un anglophone natif ». Vous serez capable de vous présenter, parler de vous, de votre famille, raconter une petite histoire au passé, maîtriser les temps du présent, demander une direction, etc.

Lorsque nous évoquons la durée nécessaire pour apprendre l’anglais, il faut être précis et réaliste.

« Je veux devenir bilingue », ou « je veux parler couramment » sont des objectifs trop vagues. En revanche, « je veux être capable de faire face aux situations auxquelles je serai confronté lors de mon prochain voyage en Angleterre » est un objectif bien plus précis. Vous pourrez vous constituer un plan de formation ou une liste de thème à apprendre en conséquence.

De plus, je vous invite à ne pas négliger la dimension plaisir de l’apprentissage. Si l’on y pense, ceux qui veulent apprendre vite le désirent car les cours et le travail de l’anglais représentent un effort, une difficulté. Ils veulent en avoir terminé avec ça le plus tôt possible.

Alors que l’apprentissage lui-même peut-être agréable ! Comme le disent les Anglais : It’s about the journey. L’important c’est le voyage, pas la destination.

Prenons une deuxième comparaison dans le monde du sport, avec le surf. Il est connu que, pour faire un bon surfeur, il faut environ 10 ans de pratique. Par contre, les surfeurs deviennent généralement accros dès le premier jour. Ils apprécient cette pratique, et veulent en faire le plus souvent possible. En effet, il n’est pas nécessaire d’être un surfeur virtuose pour apprécier ce sport.

Et bien là encore, le parallèle avec l’apprentissage de l’anglais est intéressant. Découvrir une culture, regarder des films, parler dans une nouvelle langue, apprendre de nouvelle manières de penser et de s’exprimer : tout cela est passionant et amusant. Et même si vous ne devenez pas « accro », il est toujours possible de rendre l’apprentissage plus agréable.

Comptez en nombre d’heures plutôt qu’en nombre de mois ou d’années

Une fois que vous avez bien défini votre objectif, qui doit être mesurable et précis, il vaut mieux estimer la durée dont vous aurez besoin pour l’attendre en nombre d’heure plutôt qu’en nombre de mois.

En effet, si vous faites de l’anglais une heure par semaine pendant 3 mois, vous ne parviendrez pas au même résultat que si vous en faites 10 heures par semaine pendant 3 mois.

Nous entendons souvent que pour devenir expert dans un domaine, il faut y consacrer environ 10 000 heures. Avec une telle durée, vous serez en effet tout à fait capable de rédiger des romans en anglais et de passer sur la BBC pour en parler.

Néanmoins, pour la plupart des élèves qui souhaitent atteindre un niveau confortable pour s’exprimer, voyager, et même travailler, 100 à 150 heures ciblées vous permettront d’atteindre la plupart de vos objectifs.

Pour résumer

1) Définissez un objectif précis, mesurable, atteignable avec l’anglais. Ne soyez ni trop modeste, ni trop ambitieux.
2) En fonction de votre objectif, réfléchissez aux thèmes et aux notions que vous aurez besoin d’apprendre, et en fonction de cela, estimez le nombre d’heures qu’il vous faudra.
3) Commencez dès maintenant !
Et bien sûr: rendez l’apprentissage aussi agréable que possible. Prenez-y du plaisir !
Voire également à ce sujet l’article: Comment apprendre l’anglais facilement.

A voir également, la vidéo: combien de temps pour apprendre l’anglais