En pratique : 6 erreurs de prononciation faciles à corriger

Aujourd’hui, nous vous invitons à pratiquer votre prononciation anglaise à travers 6 exemples d’erreurs fréquentes commises par les apprenants francophones. À vous !

Parlons phonétique

Pour bien appuyer notre vidéo, nous utiliserons dans cet article les symboles de l’alphabet phonétique international. Nous vous conseillons d’ouvrir ce petit document tout en vous exerçant à prononcer nos exemples !

« I » court VS « i » long

Premier problème rencontré par beaucoup d’entre vous, la différence entre le son « i » court et « i » long sur des mots qui peuvent pourtant sembler très proches. Prenons les exemples :
To hit [I] VS heat [i:]
Frapper /
chaleur
To be fit [I] VS feet [i:]
Être en forme / pieds

La difficulté du son « h »

Deuxième erreur fréquente pour les francophones, la prononciation du « h » ! En effet, le français aura tendance à rajouter ou oublier ce son lors de ses discussions à l’oral, ce qui peut prêter parfois à confusion sur le sens même de la phrase. C’est le cas pour :
He had [h] VS an ad [æ]
Il avait / une publicité
To hate [h] / he ate [e]
Détester / il mangeait

Afin de mettre en pratique ces exemples, entraînez-vous à prononcer la phrase suivante :
His ad had received a lot of hate
Sa publicité a reçu beaucoup de haine 

« Sh » VS « ch »

Autre point noir de la prononciation anglaise, la différence de son entre « sh », prononcé [ʃ] (« ch » français) et le « ch » prononcé [ʧ] ( ajout du son « t »). Cette petite confusion possible avec la prononciation française explique que beaucoup d’entre vous butent encore sur certaines expressions à l’heure de se lancer à l’oral. Pour bien comprendre ce son fondamental en anglais, prenons les exemples de Ben :
A ship [ʃ] VS a chip [ʧ
Un bateau / une frite
The shore [ʃ] / a chore [ʧ]
La côte / une tâche ménagère

« S » VS « th »

Vous êtes nombreux à nous faire part de vos difficultés de prononciation pour le fameux « th » anglais. Nous avions d’ailleurs consacré un article à ce sujet dans l’un de nos précédents posts afin d’expliquer la nuance entre le « voiced th » (mother) et le « voiceless th » (thank you).  C’est justement sur ce « voiceless th » que nous nous arrêtons aujourd’hui afin de le confronter au son « s » :
To sink [s] VS to think [θ]
Couler / réfléchir
To sing [s] VS a thing [θ]
Chanter / une chose

Le son « th » [θ] (un vrai casse-tête pour les français) s’obtient en plaçant sa langue derrière ses dents. C’est en pratiquant que vous arriverez petit à petit à trouver la bonne prononciation !

Mots similaires – Prononciations différentes

Afin de clore cet article, nous vous proposons deux petites listes de mots à retenir ; commençons par quelques expressions en apparence similaire mais à l’énonciation bien distincte :
A bear [) VS beer [ɪə]
Un ours / la bière
Sweet [i:] VS sweat [e]
Sucré / transpiration
To heal [i:] VS hell [e]

Guérir / l’enfer

Tout comme le propose Ben, amusez-vous à prononcer cette phrase (qui n’a pas trop de sens, on l’admet ! ) :
The sweaty bear drank a sweet beer in hell

Autres expressions fréquentes :
Aunt [a:] VS ant [æ]
Tante / fourmi
No [əʊ] VS now []
Non / Maintenant

Mots différents – Prononciations similaires

A l’inverse, certaines expressions à l’orthographe et au sens différents auront pourtant des prononciations identiques :
To meet VS meat [i:]
Rencontrer / viande
To see VS the sea [i:]
Voir / la mer
I have been VS a bean [i:]
J’ai été / un haricot
Night VS knight []
Nuit / chevalier

No VS I know [əʊ]
Non / je sais
Dear VS deer [ɪə]

Cher / biche

À nouveau, Ben propose une petite mise en pratique :
Know this ! The knight has been eating meat and beans, by the sea, every night with his dear deer

Pour résumer cette leçon :
– Attention à ne pas confondre la prononciation anglaise et française ; c’est en mémorisant quelques expressions « exemples » que vous prendrez naturellement vos aises à l’oral
Vous souhaitez approfondir votre pratique de la phonétique ? Rejoignez notre espace membres pour bénéficier de leçons complètes !