Peur de parler anglais: conseils pour y remédier

Être à l’aise en anglais à l’écrit c’est une chose, se sentir confiant à l’heure de prendre la parole en est une autre ! Si vous avez peur de parler anglais, Sandra vous donne quelques astuces pour débloquer votre oral.

L’importance de s’immerger

Au quotidien, Sandra intervient auprès de nombreuses entreprises pour former leurs salariés à l’anglais. Beaucoup de ses « élèves » disposent sur le papier de toutes les clefs pour une bonne pratique de la langue : de bonnes connaissances en grammaire et syntaxe, un large panel de vocabulaire, un bon niveau de compréhension…. Et pourtant, à l’heure de prendre la parole dans un contexte professionnel (réunion, remise de dossier, etc), tous perdent confiance ! Quelle est donc la solution ?

OSER ! Sandra nous donne en effet l’exemple parlant d’ « Anna » qui, après un voyage en Irlande durant lequel elle a servi de guide pour ses amis, est revenue transformée et pleine de confiance.

Lancez-vous en anglais!
N’hésitez pas à sauter le pas!

On pense souvent à tort qu’il est indispensable de maîtriser la syntaxe ou le vocabulaire complet d’une langue avant de se lancer à l’oral. Erreur ! C’est bien la pratique qui vous fera avancer, petit à petit.

En pratique: comment ne plus avoir peur de parler anglais

Vous avez peur de faire des fautes d’accentuation ? N’hésitez pas à lire l’un de nos articles dédiés ; là encore, c’est bien la pratique qui vous fera adopter les bons mécanismes. Première stratégie souvent payante, la stratégie du contournement. Cette méthode simple consiste à contourner la difficulté d’un mot ou d’une expression inconnue, en utilisant votre propre « base de données lexicale ». A la clef :

  • l’apprentissage de nouveaux éléments de vocabulaire : la plupart du temps, votre interlocuteur anglophone vous donnera le mot ou l’expression recherché afin de simplifier vos futures discussions sur le thème
  • l’écoute de la prononciation correcte : face à un interlocuteur anglophone, l’avantage est double puisqu’il vous transmettra également la bonne intonation de l’expression concernée
  • une prise de confiance : essayer, contourner, ne pas bloquer… c’est acquérir de la connaissance ! Try and it could be a half success ! 

Autre point à garder en tête, la fameuse logique du KISS en anglais, c’est à dire : Keep It Short and Simple (faites court et simple). L’anglais est une langue pragmatique. Allez toujours vers une solution lexicale simple et pratique ! Easy.

En conclusion, pour prendre confiance à l’oral en anglais…
TRY, LEARN, RETRY (ou TRY AGAIN) AND YOU’RE GONNA SUCCEED !

Pour aller plus loin :
– Vous avez peu d’échanges au quotidien avec des anglophones ? Dans un autre article, Sandra et Alban vous donnent également quelques ressources pour pratiquer votre compréhension orale depuis votre home sweet home.
– Vous souhaitez mettre en place un programme personnalisé d’apprentissage pour les prochaines semaines ? Rejoignez notre espace membres sur lequel nous vous proposons un plan de cours selon vos attentes.